Bonjour,

Une nouvelle aventure de Mirabelle que nous avions laissé en compagnie de sa Mamie dans le grenier, vous vous en souvenez? 

Voici la suite

****************************

Mamie et Mirabelle sont toujours assises sur la vieille malle poussiéreuse du grenier.

Mamie commente les photos de son mariage :

« C’était en Avril et les photos ont été prises dans un parc où les cerisiers étaient en fleurs. » Mamie ferme ses yeux

« Je me rappelle de cette petite fleur qui jonchait l’herbe et laissait comme un tapis blanc dans le parc, les petites fleurs se mêlaient à ma traîne et se prenaient dans la dentelle de ma robe. Ces souvenirs me rappellent une légende sur une des favorites espagnoles du Roi maure Abderraman III. Veux-tu que je te la raconte Mirabelle ? »

« Oh oui Mamie, j’adore lorsque tu me racontes des histoires »

Mirabelle se cale sur les genoux de Mamie, elle jette un regard furtif en direction de la boite à chapeau de Mamie et Clérie est toujours aux aguets dans sa boite. Mamie commence son récit

« Il était une fois, une des favorites espagnoles du roi Abderraman III qui fut prise de mélancolie et elle lui demanda de voir la neige en avril. Voulant satisfaire son caprice, il l’emmena dans la vallée perdue, au pied des monts Gredos , pour lui montrer le blanc tapis des fleurs blanches que répandent des milliers de cerisiers en fleurs.

La jeune favorite conquise perdit sa mélancolie et le jeune roi ordonna que l’on plante dans son jardin l’arbre qui avait rendu le sourire à la jeune femme. »

« Mamie toi aussi tu t’es marié avec la neige alors ! » lui répondit alors Mirabelle

Mamie lui sourit

« Oui, on peut dire cela. C’était une belle journée ensoleillé, lorsque les cerisiers se balançaient aux bruissements de la brise légère ,des flocons de pétales se fixaient dans ma chevelure et un magnifique lit de coton rose jonchait le sol» Mamie sourit à nouveau, et ses yeux brillaient.

Mirabelle lui demanda « Mamie tu pleures ». Elle tira un mouchoir en papier de sa poche et le lui tendit

« Non, ma chérie, ce sont des larmes de joie. Mirabelle, si tu pleures de joie, ne sèche pas tes larmes : tu les voles à la douleur » Mamie prit le mouchoir et le rendit à Mirabelle.

Mirabelle ne comprit pas le sens des derniers mots de Mamie. Mais Mamie souriait à nouveau à Mirabelle, Mirabelle rangeât son mouchoir et toutes les deux se réinstallèrent sur la vieille malle poussiéreuse et regardèrent encore quelques photos.

***************************

Grâce à Mirabelle, en décembre et en janvier, bénéficiez de 20% de réduction sur les fleurs de cerisier avec le code MIRABELLE (à inserer dans votre panier avant de le valider !)

***************************

Cet après-midi , vous découvrirez le challenge pour illustrer cette nouvelle histoire.

Mais peut-être avez-vous déjà une idée de ce qu'il vous sera demandé?

 

mirabelle